Qui sommes nous Actualité Communiqués Evénement Editorial Coin du lecteur Lu pour vous Contact Akanywababo


 
Ce site a été développé par MARKETRIC



Pour votre PUBLICITE sur notre site cliquer ici







 

Actualité du 5 décembre 07 (SurviT-Banguka).

1. Burundi-santé.

Le paramètre ethnie intègre la sphère du VIH/SIDA.

Bujumbura le 5 décembre 07 (SurviT-Banguka).

Incroyable mai vrai : L’Organisation des Nations Unies ne regarde les Burundais malades du sida que sous un prisme ethnique. C’est ainsi que son volet ONU SIDA a refusé son habituelle aide au pays, arguant notamment que les projets du Burundi ne sont pas explicites sur l’assistance destinée aux hutus séropositifs. Le Burundi va donc droit dans le mûr, car les 25000 malades sous traitement des anti-rétroviraux seront bientôt laissés à eux-mêmes. Difficile cependant d’être davantage précis sur les causes de ce revirement. Mais l’idée qui sous-tend ce triste revirement serait que les tutsis auraient plus de facilité d’accès au traitement que les hutus. Selon des sources proches de l’ONU SIDA à Bujumbura, les autorités burundaises devraient se grouiller pour démarcher d’autres partenaires au lieu de compter passivement sur l’appui de cette organisation ou sur celui de la seule Banque Mondiale. Cette décision inquiète et étonne énormément les malades du sida. Ces derniers sont en revanche unanimes sur un fait : il n’y a jamais eu de favoritisme avéré en vers les Batutsis séropositifs, mais certaines personnes mal intentionnées seraient allées raconter des ornières à l’ONU, provoquant ainsi cette catastrophe en perspective. Le 1er décembre dernier, le président burundais Pierre Nkurunziza a tiré la sonnette d’alarme par rapport au criant déficit des fonds pour combattre la pandémie du sida. «C’est un devoir moral pour la communauté internationale de nous apporter assistance dans le cadre de la lutte contre le sida comme elle le fait pour les autres pays, sinon nous allons plainte contre cette même communauté», a laissé entendre le président burundais lors de la journée mondiale de lutte contre le sida. Sur les 78 millions de dollars requis pour faire face à la demande annuelle, le Burundi ne dispose que de dix.

2. Burundi-politique.

Le sénat surseoit à l’approbation de quelques candidats.

Bujumbura le 5 décembre 07 (SurviT-Banguka).

Les décrets se télescopent à la présidence de la république, mais le Parlement hésite parfois à approuver certains candidats ; la seule constante est que seuls deux partis politiques hutus, en l’occurrence le CNDD-FDD et le FRODEBU, se polarisent sur les postes clé. Ainsi au lendemain de la nomination de l’ancien ministre de l’Agriculture Jean de Dieu Mutabazi (un militant du FRODEBU qui carbure pour le CNDD-FDD depuis une année), à la tête de l’OCIBU (office du café), une autre vague de nominations est à l’antichambre du Parlement. L’homme d’affaire Jean Marie Rurimirije (CNDD-FDD) s’apprête à hériter de la mairie de Bujumbura. La capitale du Burundi est en effet sans patron depuis plus de deux semaines, en raison des discussions entre les deux grands partis hutus autour d’un candidat de consensus. Martin Mbazumutima, ancien chef de cabinet civile du président de la république et un des artisans du bradage du Falcon 50, est pressenti pour aller représenter le Burundi à Genève. Il remplace, au pied levé, l’ambassadeur Paul Mahwera qui, sans être ouvertement pro Hussein Rajabu, serait complice d’une certaine vague montante anti-Pierre Nkurunziza, au sein même du CNDD-FDD. Mais le parti FRODEBU dénonce la nomination de Issa Ngendakumana à la tête de la mission diplomatique du Burundi à Paris. Les responsables du parti affirment qu’il l’a quitté depuis plus d’une année. Rien ne semble bouger du côté des partis tutsis. Le MRC salue le repêchage de Daniel Kinigi, ancien ministre de la Fonction Publique, qui est nommé comme Commissaire adjoint au Service Chargé des Entreprises Publiques (SCEP). Au niveau de l’UPRONA, le tout nouveau premier vice-président sillonne le pays pour vendre la politique du parti au pouvoir et dissuader les syndicalistes qui ont toujours tendance à s’insurger contre le durcissement de leurs conditions de vie.

3. Les pros Rajabu restent dans la ligne de mire.

Bujumbura le 5 décembre 07 (SurviT-Banguka).

Les députés acquis à la cause de Hussein Rajabu, ancien président du CNDD-FDD, restent toujours dans le collimateur du pouvoir. L’honorable Pasteur Mpawenayo, un des vingt-trois députés qui ont claqué la porte du parti depuis le très controversé congrès du 7 février à Ngozi, se disait séquestré par la police mais la menace se concrétise de plus en plus. La Cour Suprême lui a lancé une convocation ce 5 décembre et le motif de sa comparution est loin d’être anodin. « Je suis accusé de complot contre la sécurité intérieure de l’Etat et d’outrage au chef de l’Etat, mais je dois vous dire que je n’ai rien fait qui soit de nature à perturber la sécurité ou à calomnier le chef de l’Etat ; c’est ainsi que j’en appelle à la vigilance des organisations de la société civile pour plaider ma cause, c’est aussi cela la défense de la démocratie et des droits de l’homme», explique l’honorable Mpawenayo.




 

 

 

 

Accès membres Akanywababo
Login :
Pass :
Devenir membre
Libération des Génocidaires
  • Déclartion de SurviT-Banguka
  • Lettre ouverte Ligue Iteka
  • Liste terroristes-génocidaires
  • Déclaration PA-Amasekanya
  • Déclartion du Parti UPRONA
  • Amnesty International

  • Génocide des tutsi
  • Rapport S/1996/682 de l'ONU
  • Historique du génocide
  • Massacres de Bugendana
  • Mssacres de Buta
  • Massacres de Teza
  • Mourir d'aimer
  • Lettre à maman
  • Quelques statistiques
  • Massacres des Banyamurenge
  • Lettre à Koffi Annan
  • Accord d'Arusha
  • Accord de cessez-le-feu
  • Processus de paix
  • Analyses politiques
  • Une Nation,2 com.ethniques
  • Origines conflit hutu-tutsi
  • La justice burundaise
  • Dilemme des petits partis
  • Forces politiques
  • Les tutsi,pas une minorité
  • Année des incertitudes
  • La classe politique
  • Ndayizeye et la constitution
  • Elections
  • Démocratie&Sociétés plurales
  • Démocratie:Grands-Lacs
  • Théorie consociative
  • Disrimination raciale
  • A quand l'Afrique?
  • Fédéralisme
  • Démocratie burundaise
  • Démocratie&pluralisme

  • Les Liens

  • Rwanda genocide


  • Nuit Rwanda,rôle de la France


  • Centre Laïc Juif de Belgique